Mood

“T’es aussi brisée que ce monde, t’es aussi déglinguée que le ciel et aussi déchaînée que l’océan. Tu t’tues lentement tout en souriant.”

“Et tu sais Pourquoi il fuit ton cœur?
C’est parce que t’as laissé trop de gens plonger dedans, il a fini par craquer, et maintenant tu ne peux plus le remplir.”

“Elle rêve parfois d’un homme à qui elle demanderait : est-ce que tu peux m’aimer? Avec toute sa vie fatiguée derrière elle, sa force et sa fragilité. Un homme qui connaîtrait le vertige, la peur et la joie. Qui n’aurait pas peur des larmes derrière son sourire, ni de son rire dans les larmes. Un homme qui saurait.
Mais les gens désespérés ne se rencontrent pas. Ou peut-être au cinéma. Dans la vraie vie, ils se croisent, s’effleurent, se percutent. Et souvent se repoussent, comme les pôles identiques de deux aimants. Il y a longtemps qu’elle le sait.”

“La vraie mélancolie
c’est quand la vie vous manque
alors que vous l’avez encore”

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s